Roses meringuées à la ganache montée au chocolat blanc et à la rose

roses meringuées (1)

Aujourd’hui ne sera pas la suite de mes péripéties lyonnaises, aujourd’hui sera ma petite participation au concours de recette.de sur le rose… Ça faisait un bail que je n’avais pas participé, alors voici chose faite…

Le théme donc : un dessert rose, en forme de rose et à la rose !!! Et bien j’ai fait d’une pierre trois coups, des coques de meringues roses aux contours de rose et une ganache au chocolat blanc parfaitement parfumée à l’eau de rose, un vrai petit plaisir du palais !!!

roses meringuées (2)

Normalement si tout se passe bien, je devrais faire une seconde recette pour le concours, une recette que je partagerais avec mes collègues, encore, mes soutiens ici, si vous saviez comme je suis heureuse de les connaître, ce qui est assez drôle c’est que chacun d’entre nous ne reste que part rapports à l’ambiance que nous avons crée petit à petit, et que nous avons du mal à quitter !!!

Et puis si j’ai du mal à rentrer à Clermont Ferrand même si toutes mes amies y sont, c’est que j’aime la ville où j’habite, je suis seule ici, mais j’ai vraiment des difficultés à rentrer, j’adore la beauté de ma ville, sa richesse culturelle et populaire, la beauté de son architecture, ses fleuves, ses ponts, ses rues partagées entre ancienneté et modernité, ses marchés, ses musées… j’adore !!!

roses meringuées (4)

Au départ, je me suis retrouvée ici uniquement parce que l’une de mes meilleures amies y habitait, et qu’elle m’offrait le gîte et le couvert pour recommencer ma vie, loin et cachée de tous mes malheurs d’antan… Parce qu’ici c’est grand et pour retrouver quelqu’un c’est pas de la tarte mahaha !! Au début s’était difficile, je me perdais dans le métro, je ne savais jamais où j’étais ; où je devais aller et comment, puis le temps passant, j’ai pu visiter la ville, cerner ses contours, ses quartiers, comment s’y déplacer, les centre commerciaux, les centres culturels, les supermarchés, les cinémas, les théâtres… Je demandais aux gens comment aller d’un point A à un point B et ils me répondaient en général de façon bien sympathique… Cette ville est l’une des plus belles que vous pouvez visiter, et surtout les restaurants y sont délicieux, j’adore !!! Bref, je vous conseille de venir, ici c’est top, la preuve, j’ai du mal à partir !!!! Une ville a découvrir chaque jour !!!!

Et maintenant la recette!!!

roses meringuées (5)

Roses meringuées à la ganache montée au chocolat blanc et eau de rose

Pour 12 à 14 roses meringuées

Meringues
4 blancs d’oeufs
250 g de sucre

Ganache montée au chocolat blanc et eau de rose
160 g de chocolat blanc
260 ml de crème liquide 30% de matière grasse
4 cas d’eau de rose

La veille

Préparation des meringues : Mélanger les 4 blancs d’oeufs avec la moitié de sucre en les montant en blanc ferme. Rajouter la seconde moitié de sucre restante en continuant de fouetter jusqu’à ce que le mélange devienne brillant et lisse. A l’aide d’une poche à douille dentellée, dressez 24 meringues ronde de 5-6 centimètres de diamètre sur une plaque de cuisson recouverte d’une feuille de papier sulfurisé. Réaliser des petites meringues avec l’appareil à meringue restant. Cuire 20 min à 120°C, puis 1h à 100°C. Laisser totalement refroidir et décoller.

Préparation de la ganache montée au chocolat blanc et à l’eau de rose : Porter à ébullition la crème liquide. Concasser en petits morceaux le chocolat blanc et réserver dans un bol. Quand la crème liquide est bouillante la verser directement sur les morceau de chocolat et recouvrir une minute, bien émulsionner et lisser pour enfin ajouter l’eau de rose. Filmer et réserver la nuit au réfrigérateur.

Le lendemain

Fin de la préparation de la ganache montée au chocolat blanc et eau de rose: Monter la ganache au batteur en chantilly ferme.

Montage : Sur la moitié des meringues, déposer une cuillère à soupe très généreuse de ganache puis coller dessus une seconde coque. Conserver les roses meringuées au frais dans une boîte hermétique

roses meringuées (7)

Publicités

16 réflexions sur “Roses meringuées à la ganache montée au chocolat blanc et à la rose

  1. Nous sommes bien d’accord sur la ville. J’habitais à 125 km avant… d’émigrer en terres laides, plates et pluvieuses…
    J’adorais y aller, visiter les quartiers si différents, passer d’un siècle à l’autre, d’une rue à l’autre, passer d’un cours d’eau à l’autre, j’aimais toutes les petites places ombragées, les innombrables escaliers, les fontaines, les petits recoins, les petits restau fleurissant partout et de manière unique (et souvent pas chers et délicieux), c’était la fête quand en plus j’y allais en stage avec des collègues (oui, ça arrivait et c’était youpi !). J’adorais la fête début décembre parfois sous la neige, la rendant encore plus magique (sauf quand tu veux rentrer vers minuit, et que tu n’es pas sûre de parvenir jusque dans tes montagnes, malgré tes pneus adaptés et vu l’épaisseur déjà en ville…) (oui, je me suis parfois fait des frayeurs à attendre le dernier moment pour prendre la route, alors que j’habitais en pleine montagne)
    J’aimais la contempler l’été depuis le sommet de la ville… me poser sur un banc du jardin et rêver…
    Bref… tout me manque de la région…
    Continue à y être très heureuse, parce qu’elle offre effectivement tout pour. Elle a les avantages de la très grande ville et ceux de la province, des villages. Elle est ensoleillée, possède un avant goût de sud… elle permet en deux coups de cuillère à pot de choisir le sud ou la montagne pour passer la journée.
    Je ne cite pas son nom car je crois que tu ne l’as jamais mentionné… mais bon, il est évident avec tout ce que tu as décri toi-même. 😉

    (Sinon… j’aime pas la rose ni le chocolat blanc ! ^^^^)

    • Merci pour ton doux mot et le partage de tes escapades lyonnaises!!!
      Oui cette ville est formidable, il y fait bon vivre, c’est ce que je me dis à chaqu fois que je vais travailler et que je contemple la ville, la vue, les fleuves, les monuments, qu’il pleuve, qu’il neige ou ensoleillée cette ville est juste magnifique!!!
      Mais je ne pense pas rester à vie, je réfléchis….
      Mais c’est sur que si je dois repartir de ma deuxième maison, c’est encore mon petit coeur qui va être triste…
      Gros bisous d’une ex tortue ninja!!!!

      • Réfléchis bien, ne te goure pas ! Moi, c’est par amour que je suis partie de mes montagnes, non par choix pour du travail ou pour les attraits de cette mocheté de pays…
        Le taf à Lyon… tu es sûre d’en avoir toujours… réfléchis, réfléchis… cette ville à tout pour elle… elle est centrale, permet d’être partout en peu de temps… 😉

        Ninja ou… Belphégor !
        Belphégor… c’est mon enfance… par contre les Ninja, c’est plus près de la tienne ! ^

      • Tu as bien raison, Lyon est super et que ce soit dans la patisserie ou dans l’hotellerie, je pourrais toujours travailler, mais il m’a été proposé des postes d’assistante gouvernante en suisse, a saint tropez, c’est alléchant parfois…
        Mais ce n’est pas prévu dans l’immédiat…

      • Suisse…
        Alors, forcément j’adore le pays, tu t’en doutes.
        Il faut savoir déjà une chose : les salaires sont bien plus hauts, mais bien entendu aussi alignés sur le coup de la vie. Les logements et assurances, en particulier, sont hors de prix. Donc, pour que ce soit valable, il faut travailler là-bas et vivre en France. Pas un hasard si le matin des tas de voitures immatriculées en Suisse descendent de Megève pour aller bosser dans leur pays (les gens… pas les voitures !)… un paquet de Suisses argentés a pigé où était son intérêt lui aussi !
        Ensuite question horaires… le nombre légal est bien plus haut qu’en France, par contre dans l’hôtellerie restauration c’est vachement encadré… l’heure c’est l’heure… pas d’abus comme en France. 😉
        A savoir aussi… les frontaliers ne sont pas forcément accueillis à bras ouverts, certaines communes s’enorgueillissant même de n’accepter aucun frontalier dans leurs entreprises…
        Par exemple à Genève, que je connais particulièrement bien, les commerçants sont adorables, les gens charmants si tu demandes un renseignement… sauf si tu es en voiture avec ton matricule 74 ! Là, c’est plutôt klaxon si tu hésites sur ton chemin… 😉

        Saint-Trop… je ne connais qu’en tant que touriste…mais ça ne me plairait pas perso. Après, c’est juste mon avis.

  2. Alors si tu t’y sens bien, pourquoi partir ?
    Ahh ces fameux concours « recettes.de » !!! je n’y participe plus depuis… sais plus ! longtemps ! d’ailleurs c’est drôle c’était à l’occasion d’un concours « recette.de » que j’avais fait connaissance avec Lydoue (équipe du jury) et qu’ensuite elle avait découvert ton blog :)) Hello Lydoue !
    Tes meringues sont trop girly et tip top dans le thème ! alors good luck ma belle !
    Bises ! Sandy xxx

    • Merci ma chérie, oui elle est loin l’époque où s’amusait à créer selon les demandes des autres blogueuses mdr!!!
      C’est d’ailleurs de très bons souvenirs pour moi!!!
      Et oui c’est lors de ce concours que j’ai rencontrée moi aussi lydoue, et j’en suis plus qu’heureuse!!!
      Concours nostalgie, la blogosphère a changé depuis que j’ai arrêté de poster ^^!!!
      Pleins de bisous d’amour!!!

      • La blogosphère est devenue complètement ce qu’elle commençait à déjà devenir  » autrefois  » : un repaire de péripatéticiennes faisant la tournée des blogs comme on fait le trottoir, pour trouver des clients qui écriront ensuite chez elles, et qui plus est, elles jouent aux femmes-sandwiches en ayant transformé leurs blogs en immenses panneaux publicitaires.
        Je déteste leur superficialité, et c’est bien pour ça que je ne publie plus que des recettes, parfois sans le moindre intérêt, mais juste pour me faire mon carnet perso, consultable partout. J’ai arrêté quand les propositions de partenariats arrivaient… parce que je détestais les com idiots, et creux comme un puits sans fond, ainsi que le fait de devoir faire une recette parce que j’avais reçu des produits à mettre en valeur… bref, le trottoir… j’arrive pas.
        Le blog humeur par contre me ressemble… j’écris ce que je veux. Que ça plaise ou pas.

  3. Il parait en effet que c’est une belle ville.. je n’y suis jamais allée, mais au vu des photos que j’ai vues..Tu as raison, si tu t’y plait pourquoi chercher ailleurs..patience le prince presque charmant arrivera bien a te trouver et alors la!! tu diras si j’avais su cela plus tot c’est moi qui aurait quitté l’autre..
    Pour le concours, tu es tip top dans le theme.; bravo.. je trouve meme que c’est assez sexy .; lo .. si des meringues peuvent etre sexy..bisous ma chérie

    • Ahhh le prince charmant, je ne sais même pas si je serais capable de le voir mdr!!
      Mais oui je te conseille mille fois lyon, c’est juste une ville des plus agréable, je l’adore!!!
      Sexy mes meringues hein???? T’as raison, elles sont yummy, et on est trop hot quand on croque dedans laisse échapper un langoureux mmmhhh et hop une flopée de prince apparaît je t’assure mdr!!!!

    • Merci ma belle, je te remercie pour ton soutien et tes petits mots qui à chaque fois me font milles fois plaisir!!!
      Bisous bisous et bonne nuit vu l’heure à laquelle je répond…
      A bientot!!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s