Foam peach layer cake

Toujours dans ma longue et tumultueuse quête du saint graal de la cuisine, j’ai présenté Monseigneur Kitchen aid, me voici avec une nouvelle recette !!!!

Alors voici encore une nouvelle participation au concours de torchons et serviettes pour ces 6 ans de blog :

Ce gâteau je l’ai inventé pour ma collègue qui  »fomentes des kabales » ^^ (qu’est ce qu’on va pas inventer des fois hein???) elle voulait du léger, et du fruit, du frai, du mousseux, du qui fond dans la bouche dans un grand Mmmmhhhhh !!!!

Aussi je me suis lancée un défi faire à la mode mais à ma façon, donc un layer cake bien américain (c’est dans l’air du temps…) mais avec de la génoise à l’amande et une mousse ferme à la pêche au sirop, avec un glaçage coloré au mascarpone, challenge réussi à 1000% (oui j’ai rajouté un zéro mais j’ai réussi alors je me vante un peu quoi!!!)

Totale improvisation !!!!

Ce gâteau est vraiment facile à faire, donne un résultat très conviviale et donne envie d’être partagé (ou peut être pas… si vous êtes égoïste…) coloré il attire l’œil et vous assurera tous les compliments possibles, parfait pour clôturer un repas copieux !!!!

Niveau matériel, un moule à manqué, un haut cercle à patisserie réglable et et trois douilles larges lisses sont indispensables (sinon on ne fait tout simplement pas de dégradé de couleur et une seule suffit) et niveau aliments il vous faudra des colorants alimentaires et de la gélatine (trouvable même dans les supérettes des petites villes… j’ai vérifié), enfin niveau budget it’s so perfect, pas cher mon petit, pas cher !!!! Bref aucune excuses pour ne pas tenter car trop trop fastoche (pas les doigts dans le nez mais presque…).

Le gâteau sera à réaliser la veille de la dégustation pour que la mousse fige parfaitement et qu’elle ai le temps de faire ressortir tous ces arômes. Aussi le temps de préparation est très rapide quelques minutes pour la génoise, pareil pour la mousse le plus long étant la cuisson des génoises et la décoration du gâteau qui sera faite le jour de la dégustation .
C’est facile et puis on peu le faire avec son petit loup parfait pour lui apprendre à être méticuleux et attentif !!!

PS : Il est bien sûr possible de changer les fruits employés et donc de changer les couleurs des colorants !!!!

PS2: Je n’ai pas de cercle à entremet je fais comment???? Alors là pas d’inquiètude, on prend un carton de céréales (ou deux pour doubler l’épaisseur et assurer une bonne solidité), on le découpe en grand rectangle (de 15 centimètres de haut), on l’enroule autour de la génoise (coté brillant contre le gâteau) et on scotch le tout. On serre bien c’est l’essentiel et puis voilà!!! On rempli de mousse on met la deuxième génoise et on met au réfrigérateur. Quand on voudra démouler on enlève le scotch et on déroule tout doucement, la mousse qui sera bien prise restera sans problème (Je faisais comme ça quand je n’avais pas de cercle et ça marchait à tout les coups et puis c’est pas marqué sur le gâteau hein vous serez la seule à le savoir!!!)

 

Foam peach layer cake

Pour 8 10 personnes; moule de 16 centimètres:

Génoise à l’amande
80 g de poudre d’amande
20 g de fécule (de maïs ou de pomme de terre)
20 g de farine
90 g de sucre
4 œufs
1 cac de levure chimique
2 cas du sirop des pêches

Mousse de pêche
320 g de pêches au sirop égouttées réduites en purée
50 ml de crème liquide
20 cl de crème entière 30%
7 g de gélatine ou 1 cac d’agar (j’ai fait version agar agar)
2 pêches au sirop coupées en morceaux moyens.

Crème de mascarpone au fromage frai
190 g de beurre
360 de sucre glace
250 g de mascarpone
180 g de fromage frai (philadelphia ou autre selon préférence)
Colorants jaune et rouge

Coulis de pêche au sirop (accompagnement)
450 g de pêche au sirop
50 ml de sirop

La veille

Préparation de la génoise: Préchauffer le four à 180° chaleur tournante. Battre jusqu’à blanchiment et doublement de volume les jaunes d’œufs avec le sucre . Mélanger ensemble la farine, la poudre d’amandes, la fécule et la levure chimique. Incorporer en 3 fois le mélange sec dans les mélange de jaunes d’œufs, ajouter enfin les 2 cas du sirop des pêches. Battre les blancs en neige ferme et incorporer délicatement à la pâte. Dans un premier temps en incorporer une petite partie pour détendre le mélange, puis délicatement à la Maryse afin de ne pas faire retomber la masse. Beurrer et fariner le moule à manqué. Remplir le moule et cuire au four pendant 15 à 20 minutes, ou jusqu’à ce que le sommet de celui ci soit juste doré et qu’un cure-dent inséré au centre en ressorte bien sec. En fin de cuisson démouler et laisser refroidir sur une grille ou sur une table recouverte d’un torchon propre et laisser refroidir. Couper enfin en deux la génoise en son milieu.

Préparation de la mousse (avec gélatine) : Réduire les pêches au sirop égouttées en purée. Mélanger ensemble dans une casserole la purée de pêches obtenue,les 50 ml de crème et porter le tout à ébullition pendant 40 secondes. Réhydrater la gélatine dans l’eau froide, l’essorer et l’incorporer à la purée de pêches chaude. Réserver et laisser épaissir le temps de monter la crème en chantilly. Monter les 200 ml de crème liquide en chantilly et l’ajouter délicatement au coulis de pêche épaissi (mais pas figé).

Préparation de la mousse (avec agar agar) : Réduire les pêches au sirop égouttées en purée. Mélanger ensemble dans une casserole la purée de pêches obtenue, 50 ml de crème et la cuillère à café d’agar agar et porter le tout à ébullition pendant 40 secondes.. Réserver et laisser épaissir le temps de monter la crème en chantilly. Monter les 200 ml de crème liquide en chantilly et l’ajouter délicatement au coulis de pêche épaissi (mais pas figé).

Montage: Mettre sur le plateau de présentation la première couche de génoise, et le cercler avec un cercle à entremet, l’imbiber généreusement de sirop puis mettre part dessus toute la mousse. Parsemer des morceaux de pêches coupées en morceaux puis recouvrir de la deuxième couche de génoise imbibée elle aussi généreusement de sirop. Réserver toute la nuit.

Le lendemain

Préparation de la crème de mascarpone : Battre et bien amalgamer le beurre mou en morceaux et le sucre glace. Bien fouetter l’ensemble jusqu’à ce que le beurre soit complètement intégré. Ajouter alors, le fromage frai et le mascarpone tout en continuant de battre jusqu’à ce que la crème soit bien lisse.

Préparation du gâteau pour la décoration : Dans un premier temps décercler le gâteau, puis le recouvrir d’une fine couche de crème de mascarpone, pour cela et afin de ne pas arracher de morceaux de mousse, commencer dans un premier temps par les bords, mettre de la crème sur la mousse puis à la maryse l’étirer délicatement vers le haut puis vers le bas, procéder ainsi sur tout le tour, crémer le centre puis étirer sur la génoise de haut en bas, de bas en haut. Crémer aussi le dessus, bien aplanir et mettre au réfrigérateur 30 minutes. Diviser le restant de crème en trois parties égales dans des bols (vous n’en utiliserai pour cette opération qu’une petite partie) et colorer 2 d’entre elles (la première reste donc nature, l’autre est colorée en jaune, la dernière en orange). Répartir ensuite dans 3 poche à douilles lisses et larges (si elle ne sont pas exactement de la même taille ce n’est pas grave ça ne se verra pas).

Décoration : Voir tutoriel Mettre sur toute la hauteur des boules de crème à la poche à douille en suivant un dégradé de couleur. Les étirer ensuite à la petite cuillère, déposer ensuite d’autres boules de crème en changeant l’agencement des couleurs. Faire ainsi de suite jusqu’à avoir fait tout le tour du gâteau, la dernière ligne de boules de crème ne sera pas étirée (derrière du gâteau). Mettre une couche de crème mascarpone non colorée uniforme  sur le dessus puis faire une dernière ligne de boules de crème étirée sur le contour du dessus. Parsemer le centre et les bords de perles de décorations. Finir avec une petite boule de crème de chaque couleur au centre du gâteau.

Accompagnement : Réduire en purée les pêches égouttées et le sirop, et servir à coté des parts de gâteau.

Publicités

9 réflexions sur “Foam peach layer cake

  1. je comprends pourquoi monsieur se relève dans la nuit sous le fallacieux prétexte d’étancher sa soif alors qu’il ne reste plus qu’une seule part de gâteau dans le « frigogidaire » (les inconnus, la famille en or) ! très très belle réalisation.
    un enfant qui voit arriver cela sur la table le jour de son anniversaire ne peut que rester bouche-bée ! et mon poussin maintenant il est temps de souffler les bougies !
    joyeux anniversaire et tout le monde à table !

    • Le coup du mari qui ouvre la porte du frigo sans jamais la refermer, je connais  »Qu’est ce que tu fais 10 ans dans le frigo??? »  »’Je regarde si il reste des yaourts… »  »Répond pas la bouche pleine mon chéri et lave la petite cuillère que tu viens de salir s’il te plait!!! » J’ai l’habitude!!!

  2. Waouh j’adore! Je viens de découvrir ton blog et c’est un pur bonheur, mes prochains week-end vont être chargés je crois. Bien expliqué, petit schéma, conseils Mac Gyver si on a pas ça ou ça… mdr. J’hadère à 100%

  3. Hannnnnn, il est énorme ! Ton glaçage est juste incroyable ! J’espère que tu vas le gagner ce concours !!!
    PS : je n’ai pas encore reçu ton adresse 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s