Chebakias

Toujours dans la lignée des pâtisseries orientales frites et mielleuses à cœur, voici des chebakias !!!

Pour la petite histoire, au travail nous discutons souvent nourriture (à croire que notre ventre nous ‘quiquine’) et lors d’un grand débat sur les gâteaux une d’elle (autoproclamée la reine du biscuit oriental) nous raconte comment elle faisait des beignets trop mais trop difficiles à faire !

… non mais t’imagine même pas le doigté qu’il faut mon petit dans 100 ans t’y sera encore…
… à l’écouter fallait avoir fait bac+10 pâtisserie pour être capable d’en pondre un de bien…
… et puis si t’es pas née dedans c’est même pas la peine (t’as pas ça dans le sang)…
Faut avouer que ce genre de discours me reste souvent au travers de la gorge
(même le miel à du mal à faire passer)…

alors me voici sur internet pour me familiariser avec la bête tueuse de débutante
la chebakia….

Pff, pffff, pffffff je vous dit, faut arrêter de se … de notre …
Mes petits je vous dit en vérité c’est finger in the nose !!!

Pas de grande difficultés, du fastoche ouais, une pâte à beignet ferme épicée à la cannelle et à l’anis avec de l’amande et du sésame, finement étalée, découpée en carrés striés puis formés en roses, fris puis miellés à cœur… (coupé à la roulette ou à l’emporte pièce)

Je me suis clairement dit tout ce blabla pour ça… (c’était juste pour qu’on essai pas hein???) mais je peux vous dire que j’ai pas regretté d’avoir essayé !!!

Cette petite histoire date de plus d’un an maintenant mais la recette, elle reste dans mon cahier bien au chaud et ressort régulièrement lors des fêtes et des mes crises de gourmandises aigus comme aujourd’hui.

Chebakias

pour une trentaine de chebakias

pour la pâte
250 g de farine,
50 g de sésame grillé moulu,
50 g de sésame grillé entier,
1 jaune d’oeuf,
1 cas de vinaigre blanc,
1/2 cac de cannelle en poudre,
1/2 cac d’anis moule
1/2 cac de grains d’anis,
100 g d’amandes en poudre,
1/2 sachet de levure chimique
25 g de beurre fondu
5 10 cl d’huile
colorant alimentaire safran,
5 cl d’eau de fleur d’oranger,

Cuisson et enrobage
huile
miel
50 g de sésame grillé entier

Préparation de la pâte à la machine à pâte : Mettre les ingrédients dans la cuve de la machine à pain dans l’ordre indiqué par le fabricant et lancer le programme pâte, réajuster l’eau de fleur d’oranger si la pâte ne s’agglomère pas bien et laisser pétrir 15 minutes. A la fin du programme laisser reposer un quart d’heure en couvrant.

Préparation de la pâte à la main :Dans un grand saladier, mettre la farine, le sésame moulu, le sésame entier le jaune d’œuf, le vinaigre, la cannelle, l’anis (poudre et grain), les amandes en poudre, la levure, le colorant. Mélanger avec une cuillère bois. Ajouter ensuite les liquides : beurre fondu, huile, eau de fleur d’oranger et vinaigre. Mélanger et pétrir pour obtenir une boule de pâte ferme pais travaillable. Laisser reposer 15 minutes en couvrant.

Préparation des beignets : Reprendre la pâte et la diviser en 3-4 parties. Prendre une partie et l’étaler le plus finement possible. Munissez-vous d’une petite roulette et tracer des carrés de centimètres de cotés. Dans les carrés tracer 4 traits (de distances égales) sans aller jusqu’aux bords. Le mieux c’est une d’utiliser un emporte-pièce ou de regarder sur une vidéo (pas de moi mais montre bien comment découper les chebakia et comment les former).

Cuisson et enrobage : Faire chauffer l’huile dans une grande casserole (190°C) puis faire frire les beignets jusqu’à ce qu’ils soient bien dorées. Les tremper ensuite directement dans le miel (réchauffé au micro onde préalablement), égoutter dans une passoire, disposer dans un plat et parsemer de sésame entier grillé…

Publicités

6 réflexions sur “Chebakias

  1. J’aime bien ta petite histoire ça m’a bien fait rire. Bravo pour tes chabakias, mais sérieux c’est toi qui les a fait parce que c’est trop trop difficile, chez nous y a que les grands-mère qui les font lol. je plaisante

    • Je suis déja une veille mémé, alors j’ai tout mon temps (enfin quand j’ai le temps ^^) faut juste qu’on arrête de faire les feignasses!!! Heureuse que ma petite histoire t’ai fait rire, c’était fait pour!!! Bise et bonne fin de journée!!!

  2. et ben voilà encore des choses qui devraient plaire à mon Touffikounet adoré, mais entre Nutella et Cassoulet c’est plus le cachalot que je vais épouser c’est un diplodocus – misère la vie elle est trop dure ! c’est c’qui dit toujours mon amoureux, des fois il me fait de la peine mais d’autre fois j’lui balancerai bien une boite de cassoulet dans sa gueule de gros bof !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s