Bachnikas

Les pâtisseries orientales, j’adore en préparer, mais voilà souvent les proportions sont clairement gargantuesques, souvent pour 1 kilo de farine (minimum) ce qui donne de quoi nourrir une orde de goinfres affamés pendant un siècle … souvent c’est pour distribuer donc ça passe mais j’aime aussi en faire comme ça juste pour en avoir sous le coude dans un crise d’hypogatômielleux…
et comme chez Sweety on est que deux j’en ai préparé peu…
enfin là vous avez de quoi en manger pendant un bon moment quand même hein… (mais ça se conserve très bien alors on va pas se priver et puis on en refile quelques uns à ces amis (ou ennemis tout dépend)…

Donc ce coup ci j’ai fait des bachnikas, parce que j’aime bien leurs formes, des beignets fins donc croquants imbibés de miel, tentant non ?

Bachnikas

Pour une trentaine ou quarantaine

Pâte :
250kg de farine fine
65g de beurre fondu
1 cac de levure pâtissière
1 sachet de sucre vanillé
1 cuillerées à soupe de vinaigre
2 cas d’eau de fleur d’oranger
1 pincée de sel
du lait pour rassembler la pâte

Cuisson et enrobage :
huile pour friture
miel

Préparation de la pâte à la machine à pain : Mettre tout les ingrédients dans l’ordre indiqué par le fabricant sauf le lait et lancer le programme pâte, pendant le pétrissage ajouter au fur et à mesure le lait tiède jusqu’à se que la pâte s’amalgame et laisser pétrir 30 minutes (relancer le programme bien sûr si il le faut..) jusque la pâte soit bien souple.

Préparation de la pâte à la main : Mettre la farine tamisée dans une jatte, creuser un puits, ajouter le beurre fondu, le vinaigre, l’eau de fleur d’oranger, la levure, le sel, sucre vanillé, rassembler la pâte avec le lait tiède, il faut obtenir une pâte solide, malaxer fortement avec les paumes de la main pendant une demi heure, après pétrissage, la pâte doit être souple.

Préparation des beignets : Former des boudins avec la pâte, les abaisser grossièrement avec les mains, puis les étaler finement au rouleau ou à la machine à pâte jusqu’au cran le plus petit. Le but évidemment étant d’obtenir une pâte fine. Passer la pâte dans l’interstice à découpe taille spaghetti et tourner la manivelle doucement en maintenant les fils obtenus à la sortie pour ne pas les casser. Les placer sur le plan de travail et à l’aide d’un couteau ou coupe pâte, les couper par tranche de 5cm de long pour ensuite pincer chaque extrémités pour former comme un ‘nid’.
Continuer la même opération avec chaque boudin jusqu’à l’épuisement de la pâte.

Cuisson et enrobage : Faire chauffer l’huile de friture et tremper les gâteaux, laisser dorer sur les deux faces, égoutter-les et plonger-les directement dans le miel (réchauffé au préalable au micro-onde), ensuite les mettre dans une passoire pour égoutter le miel. Les disposer dans un plat.

Publicités

6 réflexions sur “Bachnikas

  1. j’ai eu l’occasion de déguster cette succulente pâtisserie venue d’Orient, c’est un vrai délice, en plus c’est petit et léger donc on n’en mangerait facilement une grande quantité sans s’en apercevoir, on se laisse aller à la gourmandise en n’y voyant que du feux ! ceux que j’ai mangé devaient avoir plusieurs jours car ils étaient beaucoup moins mielleux, mais même un peu « secs » c’était un délice quand même ! alors quand je vois la photo prise par la chef pâtissière je me dis que ces petits gâteaux doivent être un véritable bonheur pour le palais et l’estomac ! oh miam miam que c’est bon !
    je précise que je suis vraiment une gourmande et que le sucre fait mon bonheur !

  2. petits nids ou petites cages à oiseaux c’est comme on préfère !
    rappelez-vous la célèbre chanson de Pierre Perret : « ouvrez, ouvrez la cage aux oiseaux, regardez-les s’envoler c’est beau ! »
    j’avoue que cette cage à oiseaux là j’en croquerais bien quelques unes ! si vous êtes une gourmande comme moi n’hésitez pas et laissez-vous tenter, vous en resterez bluffés, vous n’aurez pas la sensation d’avoir le « bec dans l’eau », il n’y a pas tromperie sur la marchandise ! toutes à vos fourneaux !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s